Quel avenir pour le programme européen d’aide aux plus démunis ?

Par Yahaya Namassa ZAKARIA

Etudiant en Master 2 Coopération transfrontalière et inter-régionale

UFR pluridisciplinaire de Bayonne-Anglet-Biarritz

En France, au lendemain du lancement de la 28e campagne d’hiver des « Restaurants du cœur » (association d’utilité publique ayant pour but d’« aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à des repas gratuits ») le 26 novembre 2012, il est judicieux de s’interroger sur l’avenir du budget du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD), véritable source de financement d’un bon nombre d’organismes de solidarité. Pourtant, le Sommet européen sur le budget de l’Union, qui s’est déroulé les 22 et 23 novembre derniers, était porteur d’espoir pour les différentes organisations non gouvernementales (ONG) et associations, car c’était l’occasion d’élucider définitivement l’incertitude et les polémiques qui planaient sur le PEAD. Malgré l’urgence liée à l’accroissement du nombre de personnes démunies en Europe et la pression exercée par les organismes de solidarité, les chefs d’États européens ont tout simplement repoussé à plus tard les discussions et négociations sur le sort du budget du PEAD. En effet, ce Programme qui, autrefois, était doté d’un budget de près de 500 millions d’euros, ne dispose aujourd’hui que d’une enveloppe estimée à 113 millions d’euros alors que le nombre d’Européens confrontés à la faim, à la pauvreté et à la misère est estimé à 18 millions ! Cette réduction drastique du budget du PEAD intervient à la suite d’une décision de la Cour de justice de l’Union européenne datant du 11 avril 2011.

Il est incontestable que l’aide alimentaire européenne reste une nécessité. Le Programme a, depuis sa création en 1987 à l’initiative de Jacques Delors, pour mission première de garantir une assistance adéquate et un accompagnement conséquent aux personnes se trouvant dans une situation difficile, dans le monde en général et en Europe en particulier. Au-delà donc de sa dimension humanitaire, le PEAD assure aussi une fonction d’assistanat et de régulation sociale dans une Europe où l’économie et le marché intérieur semblent primer tout.

Mais au vu de l’incertitude qui plane désormais sur les moyens financiers dudit Programme, il est évident que son effectivité, voire son utilité sont profondément remises en cause. Comment, en effet, un programme privé de plus de 80 % de son fonds initial peut il continuer à fonctionner tout en sachant que son domaine d’action (en l’occurrence, la pauvreté) ne cesse de s’amplifier ? Pour remédier à ce problème, la Commission européenne, dans un Règlement du 24 octobre 2012, a suggéré la mise en place d’un fonds européen d’aide aux plus démunis. Ledit fonds sera doté d’une enveloppe de près de 2.5 milliards d’euros, issue du programme financier pluriannuel 2014-2020 et servira à financer 85 % des programmes nationaux dédiés à l’aide aux plus démunis.

Quoi qu’il en soit, l’Europe d’aujourd’hui, cette Europe si chère à Jean Monnet et à Robert Schuman, fait face à une vague sans précédent de crises tant financières que sociales. Le défi est de taille, mais le jeu en vaut bien la chandelle, car les Européens ont besoin, aujourd’hui plus que jamais, de croire en une Europe forte, une Europe sociale dans laquelle les droits fondamentaux sont garantis, une Europe où la pauvreté serait combattue sur tous les fronts, et enfin une Europe ouverte au monde extérieur et gardienne des valeurs défendues par ses pères fondateurs.

Cet article, publié dans Articles, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Quel avenir pour le programme européen d’aide aux plus démunis ?

  1. KMW dit :

    Très bon article Zakaria!
    Fier de toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s