Renforcement des normes sur le thé chinois

Par Juanjuan SUN

Le thé occupe une place importante dans la vie des Chinois. Néanmoins, après avoir lancé une série d’investigations en décembre 2011 et en janvier 2012, l’organisation non gouvernementale Greenpeace a publié deux rapports d’enquête. Le rapport général indique que les 9 compagnies de thé faisant l’objet de l’enquête ont commercialisé du thé présentant des résidus de pesticides en quantité supérieure à celle tolérée par les normes en vigueur ou, plus grave encore, produit à partir de pesticides interdits. Le second rapport, relatif à la grande marque Lipton, très connue en Chine, fait état des mêmes problèmes.

Les résultats de ces investigations ont inquiété les consommateurs chinois sur la sécurité sanitaire. D’une part, il est étonnant que de grandes marques comme Lipton, qui sont supposées garantir la bonne qualité de leurs produits, contrôlent mal l’utilisation du pesticide. Dans ce cas, on peut comprendre que les inquiétudes des consommateurs puissent s’étendre aux autres marques de thé. D’autre part, les normes fixant la limite maximale du résidu (LMR) de pesticides utilisés pour la culture du thé sont moins strictes que celles appliquées dans l’Union européenne (UE). En fait, il existe à cet égard un écart entre la production destinée au marché interne et celle destinée à l’exportation, le thé importé en Europe devant être conforme à un ensemble de règles plus strictes pour pouvoir y être accepté. Cette situation justifie que des questions soient posées en Chine relativement à l’état de ces normes.

Neanmoins, des experts dans ce domaine ont fait observer que la différence entre les standards européens et chinois ne faisait pas nécessairement difficulté au regard de l’exigence de sécurité sanitaire et que le thé produit pour le marché national offrait un degré de sécurité satisfaisant.

A ce propos, ils soulignent qu’une norme LMR sur les pesticides existe bien en la matière et qu’elle joue son rôle en assurant la qualité sanitaire des produits consommés. Ils rappellent à cet égard que ce n’est pas le fait que des traces de résidu soient détectées, mais le dépassement de cette norme-plafond qui pose un problème en termes de qualité sanitaire. Or, l’utilisation de produits chimiques peut être nécessaire pour assurer cette même sécurité sanitaire eu égard aux caractéristiques du climat, de l’environnement, des maladies affectant les plantes locales, etc. En outre, l’élaboration des normes chinoises applicables à la production du thé consommé en Chine a pris en compte les habitudes de consommation des nationaux ; de sorte que, finalement, la norme LMR sur les pesticides paraît adaptée et efficace pour assurer la sécurité sanitaire sur le marché chinois. Vraiment, les règles de l’UE sont plus strictes que celles appliquées en Chine, mais ces dernières sont mieux adaptées au marché national chinois, parce que l’environnement pour la production du thé et l’habitue de la consommation du thé en chine sont très différent que ceux de l’UE.

Certes, il faut prendre en considération les preuves scientifiques et les facteurs légitimes pour fixer les normes qui sont pour la garantie de sécurité sanitaire. Puisque les facteurs légitimes  peuvent être différents d’un pays à l’autre, comme l’environnement de la culture du thé, on peut comprendre le divers dans les normes existantes. Et pourtant, ce problème sur la sécurité sanitaire montre encore que, malgré les efforts consentis, il existe encore des insuffisances dans les normes LMR chinoises sur les pesticides. Soit ces normes existent, mais elles sont insuffisantes ; soit il n’en existe pas. Pour le développement de l’industrie chinoise du thé, qui est un secteur important pour l’économie et la culture nationales, il est impératif en priorité de tenir compte la garantie de sécurité sanitaire. Donc, il s’agit de renforcer et d’améliorer les normes. Dans le secteur du thé, l’expérience de l’UE est une référence valable.

A propos sunjuanjuan

Doctorante - Programme Lascaux
Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s